Monsieur Yak – Rennes

Aujourd’hui, deuxième adresse localisée à Rennes, il s’agit du restaurant de cuisine thaïlandaise Monsieur Yak. J’en avais entendu parler sur Instagram, grâce à une autre blogueuse bretonne et je voulais donc absolument aller le tester !

Photo de mon assiette Bo Bùn

Décoration

Nous allons commencer par ce que l’on voit de prime abord, la décoration que j’ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé. Mon coup de cœur : les murs avec des « écailles » géantes, noires dans la salle du bas. Il me semble qu’elles sont blanches dans la salle du haut. Le reste est très noir, avec de petites touches de jaunes (je suis en amour du jaune donc forcément ça me plaît), de gigantesques photographies d’hommes en noir et blanc avec des jeux de lumières pour les mettre en valeur. Pour les assises, des banquettes avec d’immenses coussins, bref tout pour se sentir bien. La vaisselle est plutôt sobre et élégante, seule fantaisie, les carafes d’eau en verre qui ont la forme de poisson, hyper original et trop canon !

Menu

Passons maintenant à la cuisine, j’ai choisi le Bo Bun au saumon, un vrai délice ! Il est composé de saumon mi-cuit, wontons de crevette, mangue, salade, vermicelles de riz, soja, carotte, menthe et cacahuètes. À l’instant où le serveur à posé mon plat sur la table, j’ai été un peu déstabilisée par la présentation. Tout est séparé et l’on pioche dans son plat pour constituer la bouchée. Passé cette surprise j’ai goûté le saumon qui était parfait, la cuisson était vraiment extraordinaire, c’était vraiment, tout en restant savoureux. J’ai également beaucoup apprécié les wontons de crevette que je n’avais jamais mangé auparavant.

M. fidèle à lui-même a choisi le Bœuf Massaman, il s’agit de bœuf au curry Massaman façon bourguignon avec du riz parfumé. Au début, il a cru qu’il n’aurait jamais assez à mangé et finalement il n’a même pas mangé de dessert parce qu’il était déjà rassasié. Je ne peux pas parler pour lui mais je sais qu’il a beaucoup aimé son plat et qu’il a également apprécié la cuisson de sa viande.

Je n’avais plus vraiment faim après mon Bo Bun mais j’ai tout de même craqué sur un dessert et j’ai très bien fait ! J’ai jeté mon dévolu sur le Trianon destructuré du « chef ». Il s’agit d’une mousse aux deux chocolats, de la poire de Chine caramélisée, un croustillant au praliné et des tuiles de chocolat. J’ai préféré la mousse au chocolat noir que celle au lait à cause de sa texture, mais le reste était vraiment très, très bon ! La prochaine fois, je pense tester un de leur cocktails qui ont l’air très originaux.

Accueil

Le service était vraiment très bien, le personnel est à l’écoute, disponible et serviable. Et ils sont aussi très patients parce que lorsque nous étions en train de manger un groupe s’est installé proche de nous et l’un d’entre eux n’ai fait que se plaindre, râler, parler fort, insupportable ! Et bien ils ont tout fait pour satisfaire ce monsieur tout en gardant le sourire. Je sais bien que c’est leur métier mais je sais que je n’en serai pas capable.

Tarifs

Question prix, le Bo Bun est à 13,90€, le Boeuf Massaman à 16,50€ et le Trianon à 8,40€. Je ne connais pas les prix à Rennes mais je pense que c’est correct.

Si vous êtes de passage à Rennes et que vous aimez la cuisine thaïlandaise, je vous conseille vivement d’aller de vous rendre chez Monsieur Yak. Je sais que si je suis de passage et que je manque d’inspiration, j’y retournerai.

Monsieur Yak

10 rue de la Chalotais
35 000 Rennes
02 99 53 38 40
(je vous conseille de réserver)

Horaires

Du Mardi au Samedi : 12h – 14h et 19h – 22h45

Phot de la salle avec une photo en noir et blanc sur un mur
Photo de la salle avec une mur noir en écaille et des touches de jaune
Photo de la salle avec une photo d'un torse d'homme tatoué sur un mur et des rideaux rouges
Photo de la salle avec des fauteils jaunes, des cages à oiseaux en guise d'abat-jour
Photo de boeuf Massaman
Photo d e mon dessert au chocolat

Si ça vous intéresse, je vous invite à aller voir mes autres adresses à Rennes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.